Mission du Directeur à Durban

« Le Directeur de l’ERAIFT participe depuis le 09 Septembre 2015 au 14ieme Congrès Mondial sur les Forêts avec l’appui de la Wallonie Bruxelles.

Résumé de l’intervention du Directeur:

De la nécessité d’un appui à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des politiques publiques pour  lutter contre la dégradation et la déforestation, l’indicateur d’impact qu’est « l’incidence de la pauvreté »  n’a pas varié  durant presque une décennie malgré une croissance économique significative à cause de la non prise en compte du développement rural et agricole.

Les deux  principales  causes de la déforestation et  de la dégradation des forêts en RDC étant le développement de l’agriculture sur brulis couplé à un raccourcissement des jachères  et l’approvisionnement  non durable des centres urbains en bois de feu et charbon de bois, dans un contexte de pauvreté rurale généralisée (l’incidence de la pauvreté rurale est supérieure à l’incidence de la pauvreté urbaine, particulièrement dans les zones les plus enclavées, atteignant dans certaines zones rurales   90 pour cent) et d’une croissance démographique  restant proche des 3 pour cent l’an, ces deux moteurs de déforestation et de dégradation restent la seule option  de survie pour la famille rurale congolaise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *